Nuku Hiva, Marquises : Nature, droit devant !


Marquises, Partons., Polynésie Française / mardi, février 28th, 2017

Mon père est venu me rendre visite en Polynésie française fin 2016! Nous avons découvert plusieurs îles et même archipels… Dans cet article je vais vous parler de la découverte des Marquises!

Le voyage vers Nuku Hiva.

Nous sommes partis de l’aéroport de Faa, à Tahiti pour nous rendre à Nuku Hiva, aux Marquises. Ce sont tout de même quelques heures de trajet qui nous séparent de ces îles, environ 4/5h.

Un peu mal aux derrières (eh oui, Air Tahiti, c’est pas la compagnie aérienne où les avions sont les plus confortables), nous arrivons en fin de matinée à l’aéroport de Nuku Araha, situé au nord de l’île.

Vers notre lieu d’hébergement…

Nous avons réservé plusieurs nuitées à la pension kokuu qui se situe au village principal : Taiohae. Le chef de maison s’appelle Alvane et sa femme Claudine. Ils ont quatre enfants adorables.
Alvane est donc venu nous chercher à l’aéroport, et c’est à bord de sa Jeep Defender que nous entamons la route (la seule goudronnée) vers Taiohae.

 Des paysages incroyables s’offrent alors à nous. Il est surprenant de voir des sapins, des canyons, des vallées bien vertes, nous avons l’impression d’être en dehors de la Polynésie Française. C’est une île complètement différente de ce que l’on pouvait imaginer lorsque l’on pense à la « Polynésie Française ». Il n’y a rien à dire : Nuku Hiva semble magnifique et regorger d’endroits bien sympathiques à découvrir.

Attention, la route de l’aéroport peut paraître un peu longue, je vous avoue, j’étais bien contente d’arriver à destination ! Heureusement, de beaux points de vues permettent de faire des arrêts photos bien appréciés pour couper le voyage !

Une fois installés dans notre pension, une petite chambre et salle de bain privatise (stricte minimum), nous sommes allés au village.

Après avoir mangé près du port (seul restaurant ouvert), nous nous sommes baladés afin de le découvrir. Nous sommes dimanche, donc il semble assez vide et sans trop grand chose à y faire… Après-midi balade, et ensuite nous sommes rentrés à la pension afin d’y dîner, et là, il faut le dire : Claudine et Alvane sont de vrais cordons bleus ! Nous avons toujours très bien mangé et Alvane est toujours ouvert à la discussion et au partage de ses connaissances, notamment sur la chasse aux cochons !

La découverte de Nuku Hiva.

Sur nos autres journées à Nuku Hiva, nous sommes allés à la baie Colette qui est accessible facilement à pieds (environ 30/40min de marche du village). Le temps était malheureusement un peu trop gris pour avoir envie de se baigner, mais se reposer au bord de l’eau était vraiment agréable et nous avons discuté avec un enfant de l’île. Il paraît qu’il y a beaucoup de nonos là-bas, nous y sommes allés en matinée au mois de Novembre : aucun soucis !
Sur le retour nous nous sommes arrêtés pour déjeuner à la Pension Moana Nui qui propose une très bonne sauce vanille !

Nous avons également eu la possibilité de découvrir la baie d’Anaho en s’arrêtant en chemin à Hatiheu, qui est un petit village très coloré et entouré de grandes falaises. On peut d’ailleurs y observer une vierge blanche si l’on cherche bien !

Il y a une jolie égalise et je vous conseille de vous arrêter à la supérette du village afin d’y acheter des bananes séchées : un vrai régal !!

Ensuite direction la baie d’Anaho après une bonne petite randonnée d’environ 1H/1H30.

Après cette bonne marche, nous nous sommes arrêtés à plusieurs sites archéologiques, notamment Kamuihei qui nous a fait impression avec ses grands bagnans et ses vestiges.

Sur une autre journée, nous sommes allés voir la cascade de Vaipo. Nous avons fait appel aux services d’un français qui habite à Nuku Hiva depuis toujours, il se sent Marquisien plus que Polynésien, plus que Français !

Départ du port de Taiohae le matin dans un petit bateau. Pour nous rendre à la cascade, nous amarrons à la plage de Hakaui. C’est une marche d’environ 2/3H qui nous sépare de la cascade (en allant lentement et en prenant le temps de faire des photos ainsi que de pique-niquer). Les paysages pour s’y rendre sont magnifiques : fleuris, verdoyants et montagneux.

C’est une marche accessible à tous, qui permet de se rafraîchir grâce aux passages dans la rivière, pour nous pas de nonos (contrairement à ce que l’on peut lire sur les blogs et guides), le chemin est à 99% plat.

Nous sommes restés 4 nuits sur Nuku Hiva, si nous étions restés davantage nous aurions pu faire plus de randonnées. Nous aurions seulement choisi un hébergement plus confortable avec davantage d’intimité.

Allez, maintenant, direction Hiva Oa, toujours aux Marquises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *