J’ai vu Naples et… j’veux pas mourir !


Italie, Partons. / dimanche, mars 23rd, 2014

Et voilà, Naples, Napoli !

Une grande ville du sud-ouest de la botte…
Je vous explique déjà pourquoi ce titre, vous allez vous dire que je ne suis pas bien dans ma tête ! haha En fait, il existe cette expression napolitaine « Voir Naples, et mourir », en gros, cela veut dire que la ville est tellement belle, qu’une fois qu’on l’a vu, y a pas de soucis, on peut mourir en paix ! M’enfin, passons..!

Avant de partir, je vous le dis, j’avais pas mal d’aprioris, certainement comme pas mal de personnes sur cette ville : mafia, détritus, vols… Enfin rien qu’y vaille ! Mais en fait… Ce n’est pas vraiment ça Naples.

Re-contextualisation: lors de mes vacances au mois de décembre, je suis allée avec mes parents à Pompéi mais aussi sur la côte Amalfitaine. Bien entendu, nous avons profité d’une journée (ce qui je l’avoue, n’est pas suffisant) pour nous balader dans la ville un peu délaissée des touristes. Car oui, c’est bien vrai, quand on pense « Italie », Naples, ce n’est pas la première ville que vous avez envie d’aller visiter !

Dés les premiers pas dans la ville, j’ai remarqué ce côté très sale et franchement, ça m’a pas vraiment envie d’aller plus loin… Et puis j’ai levé ma tête.

Je me suis dit, bon en fait, il faut passer au delà de ces papiers & ordures qui trainent un peu partout. Et puis, finalement, plus on se rapproche du centre, moins il y en a…

L’architecture des bâtiments est vraiment impressionnante car il y a vraiment de tout ! C’est magnifique, des couleurs, tous les styles sont là avec ce petit côté italien repérable de loin : les vêtements qui sèchent aux fenêtres (typiiiiique !).

A Naples, on trouve beaucoup de piments, en fait ils ressemblent à des cornes d’abondance et sont censés protéger du mauvais oeil ! Ce n’est pas vraiment propre à la ville, on en trouve partout en Italie en fait.

Piazza del Pebliscito.

Le Palais Royal.

Castel Nuovo.

Castel dell’Ovo.

La Magnifique Galleria Umberto I.

La Chiesa Santa Chiara.

Via San Gregorio Armeno.

La rue spécialiste des crèches : Via San Gregorio Armeno
Il paraît qu’à Noël, c’est la folie dans cette rue (qui était déjà bien bondée encore après cette fête!). On trouve de nombreuses statuettes représentant des célébrités…

La baie de Naples.

Avec un peu plus de temps, je vous conseille d’aller voir les hauteurs de la ville, il paraît que c’est vraiment sympa de s’y balader !

Petite spécialité de Naples : la Sfogliatella (je vous conseille d’y goûter !), moi je l’ai fait au Scaturchio (Piazza San Domenico Maggiore), conseillé par le Petit Routard!

Naples est finalement une ville qui m’a surprise, car elle est pleine de surprises, de petites rues de-ci, de-là, on peut se laisser s’y perdre… De toute manière les Napolitains sont très sympathiques et disponibles ! Alors perdez-vous !

Je pense qu’un minimum de deux/trois jours sont nécessaires pour bien faire le tour !

En tout cas, belle découverte, un second passage dans quelques années ne sera pas de refus !

Une réponse à « J’ai vu Naples et… j’veux pas mourir ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *