Tikehau, du bleu à l’infini.


Partons., Polynésie Française, Tikehau / vendredi, mars 24th, 2017

Tikehau, j’en avais tellement entendu parlé. Il FALLAIT que je vois à quoi cet atoll ressemble !

Départ de l’île de Tahiti pour se rendre aux tuamotu. A peine 55 minutes de vol et vous arrivez à destination.

Nous sommes arrivés à l’aéroport, et là, de la pluie, énormément de pluie. Bref nous étions trempés ! Mais ce n’est pas grave, car une fois arrivés dans l’aérogare, nous attendons les bagages et hop direction le van de l’hôtel où nous allions loger (le Pearl Beach) pour rejoindre le port du village principal, dont le nom est Tuherahera. La suite du voyage s’est fait en bateau, petit check-in à l’arrivée avec un petit jus de fruits et ensuite, nous avons été accompagné à notre bungalow. Un bungalow pilotis avec une jolie vue sur le lagon

Tikehau, c’est plutôt une destination relax, ça nous a changé des Marquises où tu peux avoir de bonnes randos, de longues marches à faire. Ici, nous nous sommes régalés niveau snorkeling. C’était tout juste magique. Nous sortons sur notre terrasse de bon matin et une baignade afin d’explorer le jardin de corail de l’hôtel. Il y avait des poissons PARTOUT ! Incroyable.

Les activités proposées par l’hôtel sont relativement onéreuses, mais bon, nous avons tout de même décidé de nous faire plaisir et nous avons choisi l’excursion en journée complète afin d’explorer l’île aux oiseaux (motu Puarua). Ce qui était surprenant c’est qu’ils ne bougeaient pas alors que nous étions relativement proches d’eux, sans doute habitués aux touristes…

Après cet arrêt nous nous sommes rendus sur un autre motu afin de profiter de la plage, du lagon et surtout d’un bon pique-nique où l’on nous a appris à faire du poisson cru coco. Il y avait au menu du poisson grillé, du riz, des fruits. Un régale. Nous avons décidé après le déjeuner d’aller faire le tour du motu, petite session photos, puis un peu de snorkeling.

Nous avons également pris le temps, un autre jour, de visiter le village. Nous étions à pieds et même si vous pouvez en faire la visite à vélo, je vous assure que c’est LARGEMENT faisable sans. Pas grand monde qui circule, nous avons papoté avec des papis très sympathiques. Sinon, nous avons été jusqu’au récif de l’autre côté du motu. C’était calme et relaxant. Ne pensez pas y faire du shopping, vous n’y trouverez pas grand chose ! Nous nous sommes rendus à l’épicerie et le choix y est très réduit…

Il est possible de rejoindre à pieds le Pearl Beach, mais comme nous arrivions à l’heure du coucher du soleil, nous avons décidé d’y retourner en bateau.

Tikehau est aussi un petit paradis pour la plongée. Malheureusement, nous ne sommes pas encore des adeptes avec mon père, du coup, ça n’a pas été une activité que nous avons testé.

Il est vrai que l’on peut vite penser qu’il n’y a pas grand chose à faire sur cette île. Je pense que si l’on y va, c’est surtout pour en prendre plein la vue, pour la tranquillité, la simplicité, la plongée et/ou le snorkeling. Il faut au moins deux jours sur place.

Il paraît que plusieurs pensions y sont biens. Nous avons décidé de choisir un hôtel pour cette destination, le seul que nous avons expérimenté d’ailleurs car nous avions des tarifs intéressants.

Sincèrement la nourriture n’était pas exceptionnelle.
Les employés de l’hôtel étaient très sympathiques, comme il est petit, on pourrait presque dire “familial”.
Vous pouvez utiliser gratuitement les équipements de l’hôtel : kayaks, palmes/masque/tubas.
Site de l’hôtel : https://www.tikehaupearlbeachresort.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *