Lors d'une balade en quad, vue imprenable sur les montagnes

Voyage en Islande : questions pratiques !

Ca fait plusieurs fois que des amis me demandent de les conseiller pour l’Islande… Et des questions reviennent souvent, j’ai donc décidé de faire un article récapépette des choses à savoir sur ce beau pays et pour organiser au mieux votre prochain voyage.

Panorama du Mont Hekla, sud de l'Islande

1. Comment j’y vais, moi, en Islande?

Deux possibilités (les plus simples, après vous pouvez toujours tenter la nage, mais bon courage!), trois compagnies aériennes : Icelandair, Transavia ou bien le lowcost, wowair !
Pour rejoindre cette île, il vous suffit d’à peine 2h30/3h. Vous n’arriverez pas à Reykjavik mais à Keflavik, une ville de ta moyenne. L’aéroport est tout petit, donc pas trop de soucis pour trouver la navette/le taxi/le bus qui vous amènera à la capitale si telle est votre première destination. Vous avez environ quarante minutes qui vous sépare de la capitale.

Autre chose bien pratique, pour nous, Français, c’est qu’une carte d’identité est suffisante pour mettre un pied sur le territoire islandais!

2. Quelle est la meilleure période?

J’ai envie de dire… Y en a pas ! Ca dépend de vos envies…

  • Envie de voir des aurores boréales?

Il faudra alors vous orienter sur la période septembre/mars et davantage lorsqu’il fait bien nuit et bien froid (il faut s’éloigner des sources de lumière à tout prix!).

  • Envie de voir des macareux?

Ils sont sur l’île vers fin avril/début mai jusque, environ, le 15 août. Ils sont sur les falaises : à Vik, les îles Vestmann, mais aussi dans les fjords de l’ouest à Látrabjarg.

Pour lire davantage sur mon expédition aux îles Vestmann et la découverte des macareux cliquez ici !

Observation des macareux sur les îles Vestmann

  • Neige ou pas neige?

Voir l’Islande sous la neige ou pendant l’été (le printemps hein, soyons honnêtes!)… Grande question !
En hiver, vous risquez peut-être de vous retrouver coincer à un moment donné et ne pas pouvoir faire tout ce que vous aviez prévu… Mais qui peut vraiment le dire? Les paysages sont magnifiques… & en été aussi !

3. Comment doit-on s’habiller?

La clef est de cumuler les couches... Au lieu de prendre un gros manteau bien rembourré (même si chaud), il vaut mieux superposer plusieurs épaisseurs de vêtements avec un bon coupe vent, pourquoi pas des cache-oreilles, mais aussi de bonnes chaussures de marche pour les randonneurs, de simples baskets qui tiennent bien le pied seront suffisantes si vous ne faîtes pas de grandes marches. Il vous faudra aussi bonnet, gants, chaussettes bien chaudes.
En été il peut arriver d’avoir bien chaud (je vous jure, j’ai pris des coups de soleil dans le nord !) alors pourquoi pas un short si vous partez lors de cette période…

4. Mais… Les Islandais… Ils parlent anglais?

Oui, oui, oui, beaucoup mieux que nous (pas difficile dirons-nous!). Je dirais que 98% des Islandais parlent anglais… Sur sept mois de vie là-bas, je n’ai rencontré qu’une personne avec qui il était difficile de communiquer (ne sachant que très peu de mots en islandais…). Donc pas de soucis, je pense que vous pourrez vous en sortir en anglais !

5. L’hébergement comment je m’en sors?

Ah oui, gros problème… Gros? Peut-être pas, ça dépend !
Il n’y a pas énormément d’hôtels, guesthouses, auberges de jeunesse en Islande, surtout dans les petits patelins… Par conséquent, il vaut mieux anticiper et réserver à l’avance ses lieux d’hébergement !

Perso, je suis passée par deux fois via airbnb et ce, sans problème (mais c’était pour Reykjavik). Sinon je vous conseille Reykjavik Backpackers ou Akureyri Backpackers… La location de chalets (maisons d’été) est possible, je vous suggère de voir avec Nordic Lodges.

Sinon le pays est plutôt pas mal fourni en terme de campings ! Camping sauvage c’est pas l’idéal, même si on peut penser que c’est autorisé…

6. Et sinon, à part Reykjavik, comment je fais pour aller dans la campagne islandaise?

Une multitude de réponses à cette question ! Plusieurs possibilités : le bus (vous pouvez voir avec BSI ou Sterna par exemple), la voiture de location (voir avec Procar, testé et approuvé! Attention, selon où vous voulez vous rendre, vous pouvez avoir besoin d’un 4×4, si vous voulez aller à Landmannalaugar, par exemple), le stop (oui, mais dans ce cas il faut vraiment bien être organisé et ne pas se retrouver à 23h00 sur les routes à 100 km du prochain village…), le vélo (apparemment testé par certains & approuvé ! Mais il faut être bien équipé ! Jetez un coup d’oeil au blog de Mik et Kath), l’avion (avec Icelandair ou Eagle air).

 

7. Peut-on changer facilement son argent? J’utilise mes euros?

Et noooon, les euros c’est pas pour maintenant en Islande, et peut-être pour jamais ;)
Alors oui, tu peux utiliser ta CB un peu partout (même pour te payer un café, c’est dire!), mais attention vous pouvez être taxé par votre banque. Vous pouvez aussi changer votre argent à l’aéroport ou encore à Reykjavik, idem dans les banques, vous pouvez au bancomat retirer vos kronas sans soucis!

8. J’ai envie de faire des activités qui sortent de l’ordinaire, dans un cadre pareil, c’est l’occasion ! Où je peux trouver cela?

Il existe une multitude de prestataires touristiques qui proposent différentes activités plus folles les unes que les autres !

Je vais vous parler dans un premier temps d’Aventures en Islande. C’est une agence réceptive touristique francophone qui propose des activités telles que du rafting, de l’escalade sur glace, de la randonnée, du trekking, du snorkeling (si, si ! Masque, tubas, palmes et hop dans l’eau fraîche islandaise!). Le gros avantage c’est que vous n’avez pas à vous embêter à pratiquer votre anglais pour la réservation de ces activités, cependant, le jour J il est sûr à 99,9% que vous ayez un guide anglophone et non francophone, sorry! Cela dit ils sont pour beaucoup très ouverts et si vous avez des questions, il ne faut pas hésiter à les poser !

Ensuite, s’il y a bien une activité que j’aurais aimé faire, c’est Inside the Volcano, il s’agit d’une descente dans une cheminée d’un volcan éteint… Le prix est… ce qu’il est, mais avouez que ça pourrait être top, non?!

Enfin, l’incontournable, pour ceux qui aiment ces braves bêtes, c’est l’équitation ! Eh oui ! Les chevaux islandais déjà sont vraiment beaux, et ils ont leur propre allure : le tölt ! Entre le trot et le galop. Activité à la journée, ou plusieurs jours : à vous de choisir.
www.eldhestar.is | www.ishestar.is

Avez-vous d’autres questions ? N’hésitez pas à me les poser dans les commentaires juste en dessous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire